Char Contre-attaque - Gundam-France.com
layer dossiers

index

La Contre-attaque de Char est la conclusion vu conflit Fédération contre Zeon. Ce film est l'un des plus réussis en terme de réalisation pour l'époque (au même titre que "Macross : Do You Remember Love ?"). Il se caractérise surtout par une très bonne réalisation, une histoire passionnante, des combats épiques, des scènes dramatiques, et des mechas réussis. Char's Counterattack ramène d'anciens protagonistes précédemment passés au rôle de secondaire pour la plupart dans Zeta ou ZZ, mais aussi de nouveaux personnages qui cherchent à comprendre le pourquoi de la guerre.

Histoire

UC 0093, Neo Zeon dirigée par l'ancienne Comète Rouge de Zeon, Char Aznable en personne, revient avec une nouvelle armée montée au nez et à la barbe de la Fédération. Pendant ce temps, l'AEUG est dissoute. Elle est remplacée par Londo Bell, dont le but est similaire aux Titans : prévenir toute attaque de Neo Zeon, mais avec un contrôle plus important pour éviter le débordement qui amena le Conflit de Gryps. Le vétéran Bright Noa a été mis à sa tête, et ils ont également recruté d'autres vétérans, comme Amuro Ray.

Char tente de prendre possession de l'astéroïde Luna 5 durant la première bataille. Mission réussie, il parvient à le faire lancer sur Lhassa, au Tibet, là où se trouvait le nouveau QG de la Fédération. Adenauer Paraya, un politicien envoyé par la Fédération, a pour mission de négocier secrètement avec Char Aznable afin qu'il n'y ait plus de conflit. La négociation tourne à l'avantage de Char qui rachète l'astéroïde Axis à l'aide d'une très forte somme en or. Son plan, projeter Axis sur Terre pour anéantir toute vie dessus et accélérer l'évolution de l'humanité en NewTypes. Bright Noa, Amuro Ray, et tous les membres de Londo Bell devront alors tout faire pour empêcher cette catastrophe...

Le RX-93 Nu Gundam dans les usines d'AnaheimUne rivalité qui n'en finira jamais.Le Sazabi de Char Aznable

Aperçu

introL'histoire de Char's Counterattack est très axée sur les personnages. On y retrouve les raisons du conflit entre Char et Amuro. Ces derniers n'ont jamais pu oublier la mort de Lalah Sune qui les hante toujours. On découvre de nouveaux personnages, comme Gyunei Guss, Quess Paraya ou Chan Agi, qui joueront des rôles importants.

On regrette cependant certains personnages qui brillent par leur absence, en particulier Sayla Mass qui aurait pu tenir un rôle assez important (tenter de convaincre son frère de ne pas mener à bien son plan). Il est dommage de voir Char aussi extrémiste, là où il avait joué un rôle beaucoup plus humain dans Zeta Gundam, il est relayé au rang de "méchant". Néanmoins, on nous donne tout au long du film un portrait intéressant de Char comme par exemple quand il explique qu'il sera difficile pour lui de reprendre le nom de Zeon.

Comme dit plus haut, la réalisation de Char's Counterattack est très soignée. L'animation des personnages et des mechas est assez fluide et détaillée. Cela rend les combats très impressionnants et palpitants. Notamment les batailles entre Funnels qui sont très rapides.

Le charac design est intéressant. Assez différent (ndlr : j'ai eu du mal à reconnaître Mirai Yashima), il met bien en évidence les traits de caractères d'un personnage (les couettes de Quess pour accentuer son côté gamine...). C'est une nouvelle fois Hiroyuki Kitazume qui a été choisi pour le character design, directement après Gundam ZZ. Les personnages sont diversifiés, aussi bien dans le design que les personnalités. Ils sont détaillés dans leur rôle (par exemple on voit bien ce qu'endure Gyunei considéré comme un faux NewType par ses camarades) et intéressants.

Le mecha design est également un point fort de ce film. Les Mobile Suits et vaisseaux sont détaillés, très agréables niveau esthétique (en particulier les deux mechas "star", Nu Gundam et Sazabi) et superbement bien animés.

Ajoutez sur le tout une réalisation musicale très plaisante, qui donne une bonne ambiance. Le travail sur les musiques est bien soigné, cela s'entend. Elles s'accordent bien avec le moment, et sont agréables à écouter.

banniere

Conclusion

Char's Counterattack est un film que nous vous recommandons grandement.  Il est cependant nécessaire d'avoir au moins vu Mobile Suit Gundam pour saisir la totalité des détails du conflit entre les deux héros. Zeta Gundam est un plus également pour comprendre un dernier aspect, mais il reste plus secondaire. Ce film n'a pas pris une ride, il tient encore la route par rapport à ce qui se fait maintenant. Un petit chef d'oeuvre de 2h comme on aimerait en voir plus souvent !


  • Titre original : Kidô Senshi Gundam : Gyakushû No Char (La contre-attaque de Char)
    逆襲のシャア
  • Réalisation : Tomino Yoshiyuki
  • Histoire Originale : Yatate Hajime, Tomino Yoshiyuki
  • Scénario : Tomino Yoshiyuki
  • Character Design : Hiroyuki Kitazume
  • Mechanical Design : Anno Hideaki, Ohata Koichi, Sayama Yoshinori, Izubuchi Yutaka
  • Musiques : Shigeaki Saegusa
  • Production : Bandai Visual, Nagoya Broadcasting Network, Shochiku Film, Sotsu Agency, Sunrise

Dates de sorties

  • Japon : 12 mars 1988.
  • USA : 20 août 2002 (DVD).
  • France : 16 septembre 2005 (DVD).