Mobile Suit Gundam The Origin - Gundam The Origin (Anime) - Gundam-France.com

Mobile Suit Gundam The Origin

Contenu temporaire

La série étant actuellement en cours de production, les informations contenues dans ce dossier sont susceptibles de changer régulièrement.

index.jpgAnnoncé en 2012, le manga Gundam The Origin de Yoshikazu Yasuhiko a été adapté à partir de 2015 en animé à l'occasion des 35 ans de la Saga. Réalisé sous forme de 4 OVA, celles-ci reprennent le flashback écrit dans le manga qui retrace la genèse de la Guerre d'Un An, la montée en puissance de Zeon, et le destin des enfants Daikun. A savoir les tomes 9 à 12 du manga. 

La série d'OVA fait l'objet d'une diffusion en VOD sur Daisuki, ainsi qu'une édition Blu-ray et DVD standard. Les versions collectors série limitée du Blu-ray ont été importées en Europe par l'éditeur All The Anime. 

Histoire

Universal Century 0068, Side 3, République Autonome de Munzo. Lors de son discours sur l’évolution de l’Homme dans l’espace et la volonté de réclamer leur indépendance, le président Zeon Zum Daikun s’effondre subitement alors qu’il s’apprêtait à déclarer l’indépendance vis à vis de la Fédération. Après sa mort, l’homme de confiance de ce dernier, Jimba Ral, soupçonne un assassinat par le clan Zabi dans le but de prendre le pouvoir. 

Pendant ce temps, Side-3 est depuis tombée sous l’égide de la famille de Degwin Sodo Zabi et leur emprise s’étend progressivement. Entre la mort de Zeon et l'assassinat à l'encontre d'un des membres de la famille Zabi, la République de Munzo sombre dans le chaos et les émeutes sous le regard d'une Fédération Terrestre qui préfère ne pas se mêler de cette affaire. 

Au milieu de tout cela, une opération secrète se monte à l'intérieur de Munzo pour sauver les héritiers de Zeon qui sont aussi visés par une mort certaine s'ils restent proche des Zabi...

intro1.jpg intro2.jpg intro3.jpg

Aperçu

main.jpg

L'OVA Gundam The Origin reprend donc les 4 chapitres du manga éponyme qui se sont chargés de nous raconter les origines de Char Aznable et Sayla Mass, ce qui a amené la Guerre d'Un An et l'avènement des Mobile Suits. 

Du point de vue adaptation, la première OVA ne diverge que très peu et c'est limite de l'animation de chaque planche du neuvième volume. Mis à part une scène qui est placée au début de l'OVA là où elle apparaissait en flashback dans le manga plus tard et quelques remaniements, l'histoire n'a subit aucune altération. Les événements s'enchainent donc extrêmement vite et l'histoire est toujours racontée du point de vue d'Artesia. En effet, dans le manga, l'amorce du flashback est initiée par Sayla lors que le White Base est en cours de réapprovisionnement à la base fédérale de Jaburo et qu'elle est toujours troublée par le fait que son frère est dans l'armée de Zeon. Le premier épisode raconte donc le chaos de Munzo après l'assassinat du président Zeon et le plan de sauvetage organisé pour sauver ses héritiers. 

Du point de vue narration, la trame est très lourde car elle enchaîne rapidement des thèmes durs avec l'assassinat du patriarche Daikun, l'attentat terroriste contre un des Zabi, les émeutes qui se crééent sur Munzo et la séparation de la famille Daikun. Rappelons une nouvelle fois que ce sont les souvenirs d'Artesia que nous vivons et que celle-ci était très jeune. Si le premier épisode est censé se focaliser sur Casval de par son titre, ce dernier reste relativement observateur de la situation et n'interviendra que peu de fois. Pour contrebalancer la noirceur de l'histoire, l'OVA propose de nombreuses séquences comiques qui étaient déjà présentes dans le manga de The Origin avec des situations burlesques ou des attitudes de personnages parfois ridicules pour leur faire cacher certaines choses. Le premier épisode se permet même de développer un peu plus la fameuse mission de sauvetage de Lucifer, le chat d'Artesia qui a joyeusement griffé Ramba Ral durant l'opération. Ces quelques scènes légères permettent d'apprécier au mieux l'histoire qui serait sinon beaucoup trop lourde à suivre. 

Du côté de la réalisation, la série se défent très bien et nous avons là une OVA de qualité dans la même lignée que Mobile Suit Gundam UC. L'animation traditionnelle est détaillée et fluide, mais beaucoup de scènes sont statiques cependant ce qui ne lui rend pas toujours honneur. Le tout est épaulé par un très grand renfort d'animation 3D avec notamment la première scène de l'OVA qui commence sur la Bataille de Loum. Ainsi, Gundam The Origin est la première série Gundam à introduire la 3D pour l'animation des mechas à temps plein. En effet, jusqu'ici, la 3D était utilisée pour animer des mechas complexes ou des vaisseaux. Origin passe donc le cap et nous propose donc la bataille de Loum entièrement réalisée par ordinateur et les rares autres mechas de la série tels que le RTX-65 Guntank Early Type sont aussi modélisés en 3D. Les décors sont également beaucoup rendus de cette manière et cela donne des scènes de course poursuite ou de bataille de Guntank très riches en effets visuels et dynamiques de par leur animation. Cependant, l'animation 3D de The Origin oscille entre l'excellence et la pauvreté avec parfois des scènes qui sont fades et vagues, et juste après un décor rendu de manière exemplaire. 

Pour l'ambiance musicale, la série part sur des thèmes classiques et il n'y a, pour le moment, pas de thème principalement marquant ou représentatif de celle-ci. La musique accompagne bien l'histoire, mais malheureusement elle ne se démarque pas pour autant. L'OST de la série reprend différents thèmes de la première série Gundam, réorchestrés pour l'occasion avec des sonorités plus modernes. 

Conclusion

Une réalisation poussée, une adaptation très fidèle, une narration oscillant entre le drôle et le sombre. Gundam The Origin est une OVA prometteuse qui rend pour le moment honneur au manga qu'elle adapte. Pourvu que ça dure !


Fiche Technique

  • Histoire Originale : Yoshiyuki Tomino, Hajime Yatate
  • Basé sur le manga "Gundam THE ORIGIN" de Yoshikazu Yasuhiko édité par Kadokawa
  • Character Design : Yoshikazu Yasuhiko, Tsukasa Kotobuki
  • Mechanical Designer original : Kunio Okawara
  • Mechanical Design : Hajime Katoki, Kimitoshi Yamane, Mika Akitaka, Junichi Akutsu
  • Scénario : Katsuyuki Sumisawa
  • Production : Kiyoshi Egami, Ichiro Itano
  • Directeur de l'animation : Hiroyuki Nishimura
  • Directeur de l'animation mecha : Takuya Suzuki
  • Direction Artistique : Shigemi Ikeda, Yukiko Maruyama
  • Directeur de la photographie : Galsan Takeshi
  • Son : Fujino Sadayoshi
  • Musique : Takayuki Hattori
  • Réalisation : Imanishi Takashi, Yoshikazu Yasuhiko
  • Planification : Sunrise

Dates de sortie

  • 28 février 2015 (Japon, cinéma, VoD Internationale)
  • 23 mars 2015 (Japon, USA, France, édition collector)
  • 24 avril 2015 (Japon, USA, France)