Mobile Suit Gundam ZZ - Gundam-France.com
layer dossiers

index.jpg

Fort du succès de Zeta Gundam, la Saga Gundam inaugure l'ajout d'une suite directe à une précédente série. Séquelle de Zêta Gundam, elle sera judicieusement nommée Gundam ZZ pour Double Zêta. A l'origine ils prévoyaient de faire une seconde saison à Zeta Gundam, mais ils décidèrent au final de créer une suite. C'est donc sur 47 épisodes que se passeront la nouvelle aventure des membres survivants de l'AEUG du vaisseau Argama, avec bien entendu de nouveaux héros, qui seront chaperonnés par les anciens protagonistes. Il convient donc de dire que si vous n'avez pas vu Zeta, il est déconseillé d'aborder ZZ directement. Cependant, ZZ Gundam n'est pas la suite que l'ont aurait pu attendre à Zeta. En effet, celle-ci se place dans un contexte très décallé, plus léger, un peu ridicule même sur son début. Bien que l'histoire tienne la route, nous avons des personnages vraiment insupportables, et gamins. Voyons ça en revue...

Histoire

UC 0088, la bataille de Gryps entre l'AEUG et les Titans a fait des ravages. L'AEUG a subit de lourdes pertes : le pilote du Hyaku Shiki Quattro Bageena, alias Char Aznable est porté disparu, Kamille Bidan, pilote du Zeta Gundam, est devenu inapte à quoique ce soit, les dommages subis par le vaisseau sont lourds. L'Argama décide donc d'abord de placer Kamille en hôpital, et pour cela ils se dirigent vers la colonie la plus proche : Shangri-La de Side 1. Cependant, sur Axis, Haman Karn profite de l'affaiblissement de la Fédération pour lancer son mouvement de résurrection de Zeon : Neo Zeon.

Sur Shangri-La, l'arrivée de l'Argama est suivie par une bande de jeunes ferrailleurs, pour la plupart orphelins, qui décident d'aller voler le Zeta Gundam qui se trouve à bord du vaisseau avec l'espoir de le revendre. Cependant, une série d'évènement fera que notre bande de jeune deviendront les héros de la guerre contre Neo Zeon, avec Judau Ashta aux commandes du Zeta Gundam...

En visitant l'Argama, Judau tombe sur Kamille Judau vole le Zeta pensant pouvoir en récupérer un bon prix malgré son étatSe rendant compte que Yazan est un psychopathe, il décide de l'attaquer après l'avoir poursuivit avec le Zeta

Aperçu

Comme dit précédemment, le plus gros changement entre Zeta et ZZ est le ton général. L'ambiance est plus légère et comique. Cependant, vers le milieu de la série, l'histoire a été remaniée par Tomino pour correspondre avec la production suivante, le film Char Contre-attaque. C'est la raison pour laquelle la deuxième partie de ZZ Gundam est plus sombre et lourde, plus dans l'esprit Zeta.

intro.jpgL'histoire à la base est relativement classique. Intéressante à suivre malgré des personnages réellement insipides et stupides. La bande d'ados est vraiment agaçante. Bien que leur comportement montre combien il est difficile de vivre dans certaines colonies, le concept semble relativement poussé pour donner un côté comique. Et pour être comique, ça l'est. Il n'y a qu'à voir comment les antagonistes sont ridicules. Mashmyre par exemple qui voue un culte sans failles à Haman Kahn, l'adule à travers une rose que celle-ci lui a donné, c'est du réel fétichisme. On prendra comme autre exemple cette grosse tarée nymphomane de Chara Soon. Le contraste entre les personnages quand voit dans la première moitié (surtout au niveau des Neo Zeon) et ensuite lorsqu'on les revoit vers la fin est réellement flagrant.

La série tranche pas mal niveau staff car celle-ci est réalisée avec de nouvelles têtes aux commandes. Si elle est toujours dirigée par Yoshiyuki Tomino, le dessin des personnages sera confié à Hiroyuki Kitazume à la place de Yoshikazu Yasuhiko. Ce n'est pas sa première incursion dans Gundam puisqu'il fut directeur de l'animation de plusieurs épisodes de Zêta Gundam et a réalisé les génériques. Le designer aura travaillé précédemment sur la série Dunbine de Tomino ou encore L-Gaim en tant que directeur de l'animation. Il travaillera également par la suite sur l'épisode 2 de l'OVA Megazone 23 toujours à l'animation, et le troisième comme character designer. Il reviendra plusieurs fois sur la Saga Gundam avec le film Char Contre-attaque par exemple. Il participera également à l'enrichissement de l'univers avec le manga Char's Deleted Affair et, plus récemment, la relecture de Zêta Gundam avec le manga Zêta Gundam Define. 

Le mecha design de la série s'inscrit correctement dans la continuité et celle-ci propose un panel de mobile suits varié et nombreux. Comme toujours, le temps antagoniste Neo Zeon va enchaîner les nouveaux modèles tous plus étonnants les uns que les autres là où l'AEUG restera sur une équipe de MS principaux. A l'inverse, le Gundam star de la série, le ZZ Gundam, tranche complètement avec le style des mechas de la lignée "Zêta". Il apparaît comme massif, lourd, armé pour faire la guerre à lui tout seul et surtout, il inaugure l'arrivée du mecha constitué de trois appareils autonomes qui s'assemblent en un seul dans la Saga. 

Pour passer à la réalisation, la série se défend bien. Son avantage est que l'animation des mechas est très réussie. Il suffit de voir la scène d'assemblage du ZZ Gundam pour en être convaincu. Musicalement parlant, l'ambiance est bien renforcée par la musique. Bien entendu il y a ce style de musiques comique-débile pour les scènes comiques, mais les ambiances sonores des combats sont prenantes. Dans l'ensemble général, c'est une bonne série bien réalisée. Le "hic" étant son côté un peu trop déjanté par moments qui casse l'ambiance et surtout, qui fait peiner à voir la suite. Côté génériques, la série commence avec le très kitsh "Anime Janai !" ("Ce n'est pas un animé") comme premier opening, suivi par un deuxième générique intitulé "Silent Voice" qui reste à ce jour l'un des plus beaux de la Saga.

banniere

Conclusion

Gundam ZZ est une série vraiment très conne. Difficile de penser le contraire en voyant les premiers épisodes (avec Yazan réduit à s'allier avec un ferrailleur stupide par exemple). Néanmoins, c'est une série qui apporte quand même pas mal de choses sur l'univers, les convictions de chacun, et aussi pour savoir ce que deviennent les anciens protagonistes. Notons au passage que vous voyons apparaître Char Aznable et Amuro Ray dans les génériques bien que ceux-ci soient totalement absents de la série. Fort heureusement pour elle, la série s'améliore à sa moitié et finit par devenir très intéressante. C'est une série à voir, si vous avez vu Zeta avant, sinon vous ne comprendrez pas forcément qui est qui, pourquoi, comment, quand, etc. A voir, mais en prenant ça au deuxième degrés !


  • Titre original : Kidou Senshi Gundam ZZ
    起動戦士ガンダム ZZ
  • Histoire originale : Yoshiyuki Tomino, Hajime Yatate
  • Réalisation : Yoshiyuki Tomino
  • Planning : Sunrise
  • Scénario : Hidemi Kamata, Ken Terasawa, Meigo Endo, Minoru Onoya, Yumiko Suzuki
  • Script : Yoshiyuki Tomino
  • Storyboard : Yoshiyuki Tomino
  • Character Design : Hiroyuki Kitazume
  • Directeur de l'animation mechas : Yorihisa Uchida
  • Mechanical Design : Mika Akitaka (Ep 12-47), Shindosha (Ep 1-47), Makoto Kobayashi, Kunio Okawara, Kazumi Fujita, Yutaka Izubuchi
  • Musique : Shigeaki Saegusa
  • Producteurs : Suichi Kamiya (TV Nagoya), Kenji Uchida (Nihon Sunrise), Mitsushige Inagaki (Sotsu Agency)
  • Production : Nagoya Broadcasting Network, Sotsu Agency, Sunrise
  • Distribution : Bandai Visual

Dates de sortie :

  • Japon : 1 mars 1986 au 31 janvier 1987 (réédition en DVD en 2002)
  • USA : Prévue par l'éditeur Rightstuf
  • Internationale : Diffusion streaming par Daisuki