Mobile Suit Gundam Thunderbolt - Gundam - Gundam-France.com

Mobile Suit Gundam Thunderbolt

tb.jpgAnnoncés le 28 octobre 2015 par Sunrise, Gundam Thunderbolt est l'adaptation animée du manga éponyme démarré en mars 2012. Celui-ci est toujours en cours de publication dans Big Comic Superior. Le manga est réalisé par Yasuo Otagaki et celui-ci en est à son sixième volume relié depuis et le premier exemplaire a été tiré à plus de 1 400 000 unités. L'animé a été produit sous forme d'une série de 4 ONA (Original Net Animation) exclusivement diffusées en Streaming. Par la suite, la série aura droit à une édition internationale sous la forme d'un film compilant les 4 épisodes intitulé December Sky. 

Histoire

UC 0079, le secteur "Thunderbolt" est une zone de débris spatiaux où se trouvait autrefois la province Moore, groupe colonial Side-4 dans laquelle se produisent régulièrement des immenses décharges électriques. Complètement ravagé par la Guerre d'Un An, la zone est désormais le théàtre d'affrontements entre l'escadron Fédéral La Fraternité de Moore et la division Living Dead de Zeon. 

Au sein de ces deux escadrons, une rivalité se formera entre deux membres : Io Flemming de la Fédération et Daryl Lorenz de Zeon. Deux hommes aux origines très différentes et au destin tout aussi tragique. 

tb1.jpg tb2.jpg tb3.jpg

Aperçu

main2.jpgGundam Thunderbolt est un manga à succès et son annonce sous forme d'adaptation animée fut une belle surprise. L'animé ne s'occupe que de la première partie du manga qui en compte 3 principales, on peut donc espérer une suite à la première série de 4 épisodes. Diffusée exclusivement en streaming, Thunderbolt aura été un des fers de lance d'une nouvelle plateforme de distribution lancée par Sunrise, l'application mobile Gundam FanClub. Si le premier épisode fut diffusée sur Youtube officiellement, le reste de la série n'aura pas suivi. Par la suite, Sunrise annoncera la version compilée en film "December Sky". Celle-ci rajoutera quelques scènes en plus et fera l'objet d'une édition Blu-ray internationale multilangues dont le français. Le film aura d'ailleurs été projeté durant l'édition 2016 du festival Japan Expo à Paris. 

Thunderbolt présente une histoire bien plus adulte et dure qui change un peu des productions Gundam contemporaines où les discours pacifistes répétés à longueurs d'épisodes finissent par sonner faux et niais. Le scénario de Thunderbolt propose une en profondeur des deux camps montrant que les ambitions, la haine et la jalousie constante ne peut mener qu'à la destruction. Du côté de la Fédération, l'ambiance de l'escadron est loin d'être au beau fixe car une partie de celui-ci provient d'une classe sociale considérée comme responsable de la destruction de Moore. A l'opposé chez Zeon, nous avons droit à l'histoire d'une section appelée "morts vivants" où les soldats sont tous des hommes mutilés au combat qui servent de cobaye au développement de prothèses, mais aussi à un système de pilotage appelé "Psycho recylage" permettant de connecter directement les membres à un Mobile Suit. Ce thème rappelle un peu ce qui fut rapidement abordé dans l'OVA Gundam 0080 avec le scientifique qui cherchait à mettre au point des membres artificiels basé sur la technologie des Mobile Suits. Au dessus de tout cela, la série est rythmée par des combats mortels où la seule chose qui a sa place sur le champ de bataille est la haine mutuelle. Enfin, celle-ci se ponctue avec une mission ultime mettant en scène un escadron de jeunes recrues Fédérales inexpérimentées au destin fort prévisible. 

Malgré sa très courte durée, l'ONA a su développer un petit panel de personnages varié en présentant régulièrement leur passé et leurs interactions. Ainsi, les protagonistes Fédéraux font partie de la classe sociale élevée de Moore. Io est en effet le fils du gouverneur de la province et ses deux amis, Claudia et Cornelius, eux aussi membres des "élites". Du côté de Zeon, Daryl semble avoir eu une vie plus simple mais plus tragique avec la perte de ses deux jambes lors des premières campagnes de Zeon. L'autre protagoniste côté Zeon, Karla, est la scientifique qui développe leurs membres artificiels et se voit contrainte d'utiliser ses recherches à des fins guerrières. Le dessin des personnages est très différent des habitudes de Gundam, un style taillé au couteau avec de nombreuses ombres qui renforce l'aspect adulte de Thunderbolt.

En plus d'une bonne consistance dans les personnages, la série propose un assortiment de Mobile Suits basés sur les modèles de l'UC 0079 et spécialisés pour les secteurs difficiles comme Thunderbolt. La série apporte l'idée de membres autonomes et boucliers supplémentaires permettant de protéger le Mobile Suit des nombreux débris présents dans le secteur. Celle-ci apporte également un grand réalisme dans leur conception en montrant les nombreux verniers permettant de stabiliser l'unité. La seule ombre au tableau serait les deux mechas "star" de la série, le FA Gundam et le Psycho Zaku, qui semblent anachroniques par leur puissance de feu et maniabilité. Un défaut qui est cependant pardonné grâce à la splendide réalisation de Thunderbolt qui repart sur une animation traditionnelle pour ses mechas. L'animation de la série est d'une très grande qualité et rappelle que la 3D a encore du terrain à faire pour avoir les mêmes sensations de vitesse et de performances. A l'heure où l'animation des mechas de Gundam The Origine peine à convaincre, cette réalisation est salutaire pour la licence. 

En plus d'une réalisation au poil et d'une animation comme on n'en fait plus, la série est rythmée par une bande audio Free Jazz qui apporte une dimension inédite pour la Saga et rappelle un peu l'ambiance d'un Cowboy Bebop. La musique est omniprésente dans la série aussi bien en tant qu'accompagnement que thème principal. Les deux principaux personnages ont chacun leur style de prédilection avec le Free Jazz pour Io et un style plus Pop pour Daryl, apposant ainsi une signature unique.

Conclusion

Une série comme on aimerait en voir plus souvent dans Gundam. Une animation parfaite mélée d'une bande son démente, le tout accompagné par une histoire construite autour de ses personnages qui ont su être développés malgré une courte durée. Disponible en édition internationale, Gundam Thunderbolt est à classer dans la catégorie des incontournables de la Saga. Cerise sur le gâteau, l'éditeur nord-américain Viz Media a annoncé la publication anglaise du manga original à partir de novembre 2016.  


Fiche Technique

  • Titre original : 機動戦士ガンダム サンダーボルト Kidou Senshi Gundam Thunderbolt
  • Réalisation et script : Kou Matsuo
  • Character Design : Hirotoshi Takaya
  • Mechanical design : Morifumi Naka, Seiichi Nakatani, Hajime Katoki
  • Directeur Artistique : Goki Nakamura
  • Couleurs clés : Takako Suzuki
  • Directeur des images de synthèse : Tomohiro Fujie
  • Design des interfaces : Takashi Aoki
  • Directeur de la photographie : Kentarou Waki
  • Edition : Daisuke Imai
  • Musiques : Naruyoshi Kikuchi
  • Son : Eriko Kimura
  • Effets sonores : Mutsuhiro Nishimura

Dates de sortie ONA (Japon)

  1. 25 décembre 2015
  2. 12 février 2016
  3. 18 mars 2016
  4. 22 avril 2016

Date sortie du film December Sky

  • Cinema : 25 juin 2016
  • Blu-ray collector : 25 juin 2016
  • Blu-ray et DVD standard : 29 juillet 2016
  • France : 7 juillet 2016 (projection Japan Expo)